MOOCzylberyng

Un excellent site WordPress.com

Poster un commentaire

Certes, de très nombreuses questions se posent encore concernant le « business model » des MOOCs, la rentabilité des dispositifs, les diplômes, l’accès aux enseignants, la protection intellectuelle ou la rémunération des enseignants… Et l’on peut comprendre les hésitations de certains acteurs. Il n’en demeure pas moins que les MOOCs permettent d’envisager une vaste redistribution des cartes à l’échelle planétaire en matière d’enseignement supérieur. Et qu’ils constituent un fantastique outil de promotion pour les marques d’institutions comme pour leurs méthodes pédagogiques, en même temps qu’un précieux moyen de diffusion de la culture. Bref, un instrument de rayonnement et d’influence. Dans cette optique, les actuelles expériences menées ici et là dans l’Hexagone, pour louables qu’elle soient, ne paraissent pas à la hauteur de l’enjeu. L’éducation supérieure ne peut passer à côté de la révolution numérique en cours. Il faut changer de braquet. Vite.
EXTRAIT DU BLOG DE j c Lewandowski 3 mai 2014

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s