MOOCzylberyng

Un excellent site WordPress.com


Poster un commentaire >

Cahier des charges d’un MOOC

Voici  le tout premier document qu’il est recommandé de remplir lorsque l’on envisage de lancer un MOOC. Son propos est de mettre au clair les principales questions qu’il faut expliciter avant de se lancer dans cette entreprise complexe et aux enjeux forts. Comme pour tous les cahiers des charges, on procède par versions successives : il n’est bien sûr pas nécessaire de répondre à toutes les questions tout de suite, même si toutes devront être tranchées en fin de compte. De même, tous les points n’ont pas besoin d’être traités dans les détails.

 

Ce document est partagé, vous pouvez l’améliorer ou pour le réutiliser en faire une copie (fichier/créer un copie ou fichier/télécharger au format).

 

Plan :



Contexte du MOOC et objectifs généraux

Lettre de mission et objectifs de départ

Client/système-client : qui attend quoi de ce MOOC ?

Équipe du projet

Retour sur le cours antérieur

Recrutement et effectifs prévus

Certification et reconnaissance

Dates importantes

Environnement et publics-cibles

Communauté d’apprentissage et écosystème du MOOC

Typologie des étudiants  et des attentes

Benchmarking : se comparer

Mesure d’impact : objectifs quantifiés

Plateforme d’hébergement

Fournisseur de plateforme,

Projet d’arborescence sur la plateforme

Analytics

Droits d’auteur et licence, déclaration CNIL (ou équivalent)

Livrables et attendus

Plannings interne

Recensement des livrables

Budget

Pilotage du MOOC

Identification et plan de prévention des risques

Annexes : lectures conseillées

En français : témoignages de créateurs de MOOC

En français : méthodologie

En anglais : témoignages de créateurs de MOOC

En anglais : méthodologie

état actuel : version 2.42 / 19 octobre 2013

 

 

  • Contexte du MOOC et objectifs généraux

  • Lettre de mission et objectifs de départ

 

  • qui est à l’initiative du projet ?
  • le MOOC est-il certificatif ou non ?
  • enveloppe générale du budget (heures, argent, moyens..)
  • Principales conditions de réussite

=> Fixer portail, plateforme, certification, cf .la Trilogie stratégique des MOOCs (vidéo, diapos)

 

 

  • Client/système-client : qui attend quoi de ce MOOC ?

 

  • auteur(s) du cours et du dispositif pédagogique
  • commanditaire/organisation certificatrice
  • financeur
  • étudiants : préciser en quelques mots le “contrat” avec l’apprenant :  “pour réussir, vous devrez…”, “à l’issue de ce MOOC, vous pourrez…”
  • autres partenaires : état, fournisseur de plateforme, portail…

 

 

  • Équipe du projet

 

  • chef de projet
  • resp pédagogique : production des cours, enregistrement des vidéos, mise au point et test des exercices et de l’évaluation par les pairs
    • assistance pédagogique : corrections, réponse aux questions (messages, forums, réseaux sociaux).
  • animation/community management
    • animation des forums et des réseaux sociaux
    • site web : questions à l‘inscription
  • communication,
    • relation presse, publicité internet et institutionnelle
    • accord avec des organisations clientes
  • technique :
    • ex-ante : conception et paramétrage plateforme,
    • en cours de route : astreinte, sauvegardes, administration et opérations courantes
  • recherche et analytics

 

 

  • Retour sur le cours antérieur

 

Un MOOC est rarement créé “ex-nihilo”…

  • ressources existantes : nature et support, licence
  • cadre d’utilisation : public, niveau d’étude, effectif, prérequis…

 

  • Recrutement et effectifs prévus

 

  • Stratégie de recrutement interne
    • étudiants pour lesquels le MOOC est intégré au cursus
  • Stratégie de recrutement externe
    • ouverture à des apprenants externes : portails d’entrée et moyens de faire connaitre le MOOC
    • alliance avec des institutions, réseaux, communautés…
    • prestation à des clients : organisations, entreprises..

 

 

  • Certification et reconnaissance

 

  • s’il s’agit d’un xMOOC, on listera les certifications proposées
    • temps de travail attendu
    • modalités d’identification (présentiel, à distance)
    • nature du certificat final délivré
    • Badges et leur arborescence

 

 

  • Dates importantes

 

  • annonce officielle
  • ouverture des pré-inscriptions / inscriptions plateforme
  • séquences pédagogiques
  • délivrance du certificat

 

 

  • Environnement et publics-cibles

  • Communauté d’apprentissage et écosystème du MOOC

 

Une des différences entre MOOC et e-leanring est la  communauté d’apprentissage et son volume d’activité

 

Caractéristiques et outils de la communauté d’apprentissage

  • Sur la plateforme :
    • forum : structuration, animation
    • prise de note partagée
    • chat
    • messagerie, annonces générales
    • évaluation par les pairs : commentaires et notes
    • Séquences en présentiel (par exemple office hours et sessions de question-réponse en direct voir guide http://goo.gl/n7TYx)
  • hors plateforme (et également très important)
    • Réseaux sociaux : réseaux utilisés et stratégies
    • Fournisseur de flux vidéo, MOOC App,
    • blogs/micro-blogs des apprenants,

 

 

  • Typologie des étudiants  et des attentes

 

….et scénarios d’appropriation du MOOC correspondants

    • étudiant inscrit au MOOC dans le cadre de son cursus, professionnel en activité, personne en reconversion/recherche d’emploi, lycéen, senior..

 

 

  • Benchmarking : se comparer

 

  • MOOCs antérieurs
  • MOOCs simultanés/concurrents et de leur positionnement
  • Autres  »concurrents » (recherche Google des mots-clés) : ocw…

Par rapport à ces concurrents, quelle sont les points forts et innovations proposées ? Quels sont les points faibles ?

 

 

  • Mesure d’impact : objectifs quantifiés

 

inscrits totaux,

 

 

  • Plateforme d’hébergement

  • Fournisseur de plateforme,

 

Contrat et conditions d’utilisation, on identifiera impérativement la capacité maximale en nombre d’apprenants (CPU, bande passante, logiciel…)

 

 

  • Projet d’arborescence sur la plateforme

 

.. et composants du cours, on pourra utiliser la nomenclature UNOW, notamment le tableau ressources d’apprentissage/accompagnement/animation

 

 

  • Analytics

 

Implémentation du suivi des objectifs définis précédemment partie 2

 

 

  • Droits d’auteur et licence, déclaration CNIL (ou équivalent)

 

  • bilan sur les licence des cours et matériaux pédagogiques déjà existants, selon statut du professeur, volonté de l’employeur..
  • licence des nouveaux cours produits pour le MOOC (crédit pour les producteurs autres que les professeurs)
  • un point important : la licence des travaux produits par les étudiants (réutilisation dans le dispositif pédagogique : diffusion pour évaluation par les pairs, détection du plagiat..)

 

 

  • Livrables et attendus

  • Plannings interne

 

  • avant le MOOC dates-clé de la conception du MOOC, périodes de test…
  • pendant le MOOC : dates d’ouverture de l’accès aux différentes ressources, à l’examen, date de retour des travaux…exemple de planning incluant le planning de communication avec les apprenants : lettres d’informations (2-3 avant le MOOC, 2 après) et annonces (2 par semaine pendant le MOOC)

 

 

  • Recensement des livrables

 

 

  • Budget

 

  • si on a le temps ou s’il s’agit d’un projet lucratif, on peut faire un budget détaillé recettes/dépenses. Si c’est un projet universitaire, on pourra évaluer uniquement le budget “cash”
  • Si on souhaite, mettre en place un suivi (des heures consommées, c’est le principal centre de coût..)

 

 

  • Pilotage du MOOC

 

Consulter la formation au pilotage de MOOC destinée aux équipes de conception/animation et plus largement aux acteurs de l’ingénierie pédagogique.

  • Connaitre les compétences à rassembler pour préparer un CLOM/MOOC,
  • Recruter et organiser l’équipe, gérer les documents, la communication avec les apprenants tout au long du cycle du MOOC
  • Anticiper et traiter les problèmes.

 

 

  • Identification et plan de prévention des risques

 

Fiche prête à l’usage : tableau de Gestion des risques d’un projet http://gestiondeprojet.pm/gestion-des-risques

 

Annexes : lectures conseillées

En français : témoignages de créateurs de MOOC

  • L’enregistrement de ma présentation « bilan du MOOC gestion de projet » pour l’AUNEGE Séminaire international Pédagogie numérique
  • Intervention pour Le MOOC workshop Paris 2013 : concevoir et animer un MOOC les diapos, et la vidéo
  • Projet de papier MOOC design and management : lessons learned during xMOOC “ABC de la gestion de projet”

http://gestiondeprojet.pm/mes-contributions-sur-les-mooc

En français : méthodologie

 

En anglais : témoignages de créateurs de MOOC

 

En anglais : méthodologie

 

Publicités


Poster un commentaire >

Certes, de très nombreuses questions se posent encore concernant le « business model » des MOOCs, la rentabilité des dispositifs, les diplômes, l’accès aux enseignants, la protection intellectuelle ou la rémunération des enseignants… Et l’on peut comprendre les hésitations de certains acteurs. Il n’en demeure pas moins que les MOOCs permettent d’envisager une vaste redistribution des cartes à l’échelle planétaire en matière d’enseignement supérieur. Et qu’ils constituent un fantastique outil de promotion pour les marques d’institutions comme pour leurs méthodes pédagogiques, en même temps qu’un précieux moyen de diffusion de la culture. Bref, un instrument de rayonnement et d’influence. Dans cette optique, les actuelles expériences menées ici et là dans l’Hexagone, pour louables qu’elle soient, ne paraissent pas à la hauteur de l’enjeu. L’éducation supérieure ne peut passer à côté de la révolution numérique en cours. Il faut changer de braquet. Vite.
EXTRAIT DU BLOG DE j c Lewandowski 3 mai 2014